Bobs et casquettes, voici le temps des chapeaux!

Comme chaque année, j’ai fait des couvre-chefs pour mes petits-enfants. Pleine d’enthousiasme, je me suis lancée alors que le temps n’annonçait rien de bon et que le soleil tardait à faire son apparition. Mais il fallait justement positiver et penser que le printemps allait tout de même s’installer et du coup que les chapeaux allaient être utilisés.

Pour les 2 p’tits gars de ma fille j’ai fait des casquettes. Ils les portent à merveille, contrairement aux autres genres de chapeaux. Le modèle est très simple, constitué d’un cercle, d’un bord et d’une visière. Pour les personnaliser j’ai fait des applications en tissu pour celle de l’aîné et j’ai brodé un petit texte pour le deuxième. Au jour J de l’essayage, c’est la déception: la casquette du cadet est trop petite. Eh oui, il a grandi depuis l’année dernière! Donc, rebelote, on repart courageusement  pour la réalisation d’une autre casquette! Cette fois-ci j’y ai aussi cousu une application en tissu comme sur celle de son grand frère. Cette fois-ci, le chapeau lui va comme un gant (si je puis dire!).

Pour les petits de mon fils, j’ai fait un bob pour le garçon et une casquette, d’un style original, pour la fille. Pour le bob, j’ai utilisé tout d’abord le patron de « Petit Citron » que j’ai dû un peu agrandir pour un quatre ans. Au final,  je trouvais qu’il ne lui allait pas très bien. J’ai donc opté pour le modèle des « Intemporels » . Le patron est en taille unique et le bob a une petite poche sur le devant. Pratique pour y mettre sa petite voiture préférée! Ce modèle est parfait.

Quant à la casquette pour Laura, qui taille parfaitement, j’ai utilisé le patron du livre japonais « Chapeaux et Cie ».

Ouf! Je suis bien contente que tous les couvre-chefs soient terminés pour pouvoir passer à autre chose.

Voilà les chapeaux! Les deux qui sont à l’arrière sont ceux qui sont trop petits. J’en ferai des cadeaux.

IMG_4344

Mon petit mannequin Enzo, présent lors de la prise des photos, pose avec sa casquette !

IMG_4221

 

Le « Street-Art » vous connaissez?

En français on pourrait l’intituler « L’art de la rue ». Des artistes du monde entier utilisent les édifices, les murs, les routes, les objets insolites ou encore les arbres de la ville comme support de leurs créations. Dessins, peintures, graffiti, tricot ou crochet, toutes les techniques peuvent être utilisées pour décorer les cités. Les oeuvres dites « en trompe-l’oeil » sont époustouflantes de réalisme et d’originalité.

Voici un petit aperçu de quelques-unes de ces créations qui ont un lien avec notre passion.

street_art_june_5_yarn_crochet

street_art_mars_6

 

Si vous avez envie de visionner d’autres oeuvres allez  sur ce site.

 

Marie-Claire

A4 mains, pourquoi?

Et pourquoi pas!

Depuis la nuit des temps, créer, inventer, imaginer me passionne. J’ai essayé de transmettre cette passion à mes élèves, tout au long de ma carrière d’enseignante, mais aussi à mes 3 enfants. Chacun à sa  manière emprunte, aujourd’hui, un chemin où la créativité a sa place.

Les choix créatifs de ma fille, pour la plupart, ressemblent aux miens. Nous nous partageons nos idées, nos trucs et nos envies. Nous mélangeons les styles, nous nous associons pour des projets, nous enthousiasmons  pour des défis. Le résultat n’en est que plus savoureux et inédit.

Nous souhaitons que nos créations, à l’image d’un morceau de piano joué à 4 mains, apportent un petit plus, ce quelque chose de particulier qui donne envie de jouer… à créer.

Une nouvelle histoire commence!

Voilà, on se lance! Après des semaines, voire des mois de réflexion; au fil de nos heures passées à vadrouiller sur les blogs, on a décidé de franchir le cap et de créer le nôtre!
A deux c’est mieux! Alors on vous attend ici pour vous faire voyager avec nous dans un univers de couture et de loisirs créatifs en tous genres!
On est heureuses de pouvoir partager avec vous nos créations, nos coups de coeur et petits bonheurs!
A très vite!