Pom pom pom

J’ai failli oublier de vous en parler de ceux-là! Les fameux et traditionnels bonnets à pompons ont refait leur apparition cet hiver. D’une simplicité déconcertante à réaliser, ils font à chaque fois fureur en raison de leur allure rigolote.  Je résume: 2 rectangles en tricot jersey ( une aiguille à l’endroit une aiguille à l’envers), coupés ou non par des rayures contrastantes, 2 pompons et le tour est joué! Ma seule contrainte: prendre du fil synthétique ou un mélange. Dans notre famille, on ne supporte pas la laine! Porter des pulls, des gants ou des couvre-chef en laine est un vrai supplice. C’est bien dommage mais c’est ainsi. Je précise que je tricote « à la suisse » car c’est ainsi que j’ai appris. Je trouve que cette méthode est plus rapide car on effectue moins de gestes. Voilà.

C’est parti pour la balade avec Robin, Malo et Céleste.

DSC_0089 DSC_0091

DSC_0085      DSC_0100
DSC_0103

 

DSC_0107   DSC_0094

DSC_0093  DSC_0106

Bonne fin de semaine à toutes et à tous!

Marie-Claire

Je vous ai menti

Oui, je ne vous ai pas dit la vérité quand je vous ai parlé de ma robe « L’aristo » dans mon dernier article. En fait non, elle n’est pas toute noire! Pour tout vous dire, au moment où j’écrivais, je ne me rappelais plus que j’avais mis un tissu contrastant sur mon jersey!

Vous voulez la preuve? La voilà:

    DSC_0610 DSC_0613

DSC_0616 DSC_0612

Vous avez vu? Regardez bien! Les bavolets sont bordés de biais. Et les manches? Vous les avez bien observé ces manches? Si si regardez elles ne sont pas toutes noires! Bon, les poches, vous ne pouvez pas deviner que l’intérieur est en tissu coton. Mais vous pouvez me croire, je ne vous mens pas.

Voilà, j’ai rétabli la vérité et je vous promets que je ne vous mentirez plus jamais.

Bon jeudi à toutes les bricoleuses et couturières

Marie-Claire

 

Comme promis

Je vous avais parlé dans  mon dernier article intitulé « Des cousines en or »de la robe que j’avais faite avec le patron de  « La jolie girafe ». J’avais promis de vous en parler plus tard.

Mais je ne vous avais pas précisé que je portais déjà la fameuse robe le soir de Noël. Et pour le gag, je lui avais aussi mis du tissu or.  Bon c’est vrai, on la voit mal sur cette photo.

noel15cg_03

En fait j’avais utilisé le fameux tissu or pour border les poches et les bavolets ( petite modification du patron).

DSC_0579

 

DSC_0572

Mais les fêtes de Noël passées, je ne me voyais pas porter cette robe si brillante pour aller à la Migros. J’ai donc enlevé le tissu en or pour ne garder qu’une robe noire, toute simple.

Le patron de cette tunique ou robe s’appelle « L’aristo ». La girafe propose ce faire ce modèle avec des parties en  tissu contrastant.  Après l’expérience de l’or je n’avais plus qu’un envie: faire quelque chose d’uni.

Les patrons de La jolie girafe sont originaux. Ils ont tous une particularité, un petit plus qui fait toute la différence.

Je suis sûre que je n’en resterai pas à l’Aristo.

Bonne semaine

Marie-Claire