L’avant et l’après

Ce message arrive tardivement.  J’hésitais à parler des tueries de Paris. Finalement j’ai décidé de vous montrer ce que j’avais écris en ce jour funeste du 13 novembre.

Aujourd’hui, un autre monde est né. Jamais encore on avait vu ça.  Aujourd’hui 13 novembre 215, des fous ont massacré des gens à Paris. Ils ne supportent pas nos libertés. Ils massacrent pour  la musique et tous les autres arts que nous aimons, pour nos rencontres amicales, pour nos moments passés à dialoguer et à aimer, pour notre liberté de croire et de ne pas croire, pour tout cela et pour tout ce que qui fait notre culture européenne.

Je ne leur ferai pas le plaisir d’avoir peur.  Je continue de vivre comme je l’entends. Librement.

Hier j’étais Charlie

Aujourd’hui je suis Paris

 

Marie-Claire

 

 

Au dodo

Depuis leur naissance, les jumeaux n’ont jamais vraiment aimé dormir dans un sac à dodo. En effet, nouveaux-nés, ils nageaient dedans! Par la suite, ils ont réussi très vite à se retourner sur le ventre et s’emmêlaient dedans!

Ils ont donc assez rapidement dormi avec de petites couvertures polaires et se sentaient bien libres ainsi! Mais parfois ils se découvraient et l’hiver arrivant à grands pas, il était temps de leur offrir de jolis petits duvets douillets!

J’ai trouvé coussins et duvets chez IKEA, mais hors de question d’acheter les draps, je voulais les coudre moi-même!

Un petit tour chez Mondial Tissus et le tour était joué (leur collection est magnifique). Voici ce que ça donne en images:

DSC_0024

DSC_0027  DSC_0026

DSC_0028 (1)

DSC_0030   DSC_0032

DSC_0034

DSC_0035DSC_0037

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0038

DSC_0039

DSC_0071   DSC_0068

Verdict? Ils semblent beaucoup apprécier leur nouveau lit douillet et aiment qu’on les blottissent sous leur duvet chaque soir….mais par contre…ils se découvrent toujours autant! De vrais petits vers de terre!

Sur ce, je vous souhaite à toutes et tous une douce nuit !

Pauline

Personne ne peut revenir en arrière, mais tout le monde peut aller de l’avant.   Et demain, quand le soleil se lèvera, il suffira de se répéter:

« Je vais regarder cette journée comme si c’était la première

de ma vie »

                                                                                                              Paulo Coelho

 

648x360_dessin-peace-for-paris-realise-apres-attentats-13-novembre-2015-artiste-francais-jean-jullien

 

 

 

Couture de l’année dernière

Je l’avais oublié ce petit haut-là et pourtant qu’est-ce qu’il est pratique!

En automne, chez nous, la journée est bien ensoleillée. Mais le matin et le soir il fait frisquet. Ce pull est idéal pour gérer cette situation. Vite enfilé, vite enlevé, il est un de ces vêtements qu’on apprécie et qu’on tient à garder longtemps dans son armoire.

Le tissu vient de je ne sais où. Peut-être d’une grande surface de Berne. Il me semble qu’il n’en restait qu’un morceau. Ce tissu contient de la laine. C’est vous dire la nécessité pour moi de porter un petit pull en dessous. Le patron est issu du magazine Burda de novembre 2014.

Réalisation aisée. Pas de pinces mais un pli sur le devant. J’ai posé un passe-poil en cuir autour de l’encolure. Celle-ci étant assez grande, je n’ai pas eu besoin de prévoir une ouverture. Fastoche, comme je vous le disais!

J’ai envie de m’en coudre un autre prochainement. Je ferai les manches un chouia plus longues. Je me réjouis déjà de vous le montrer.

Et voilà le moment tant attendu: les photos!

DSC_0112  DSC_0108

DSC_0117

DSC_0121

DSC_0123

Grr, ces rouges différents c’est d’un moche!

Bonne semaine!

Marie-Claire