Au chaud!

Voici l’automne, ses feuilles mortes et ses températures plus fraîches de retour! Alors que beaucoup déteste cette saison, moi je l’adore! Le retour des soirées au coin du feu, chaussons aux pieds, couverture sur les jambes: c’est le top!

J’ai eu envie de me lancer dans la création d’un petit plaid pour les enfants qui aiment beaucoup se retrouver emmitouflés en regardant la télé. Pour ce plaid, pas de patron, j’ai simplement voulu un esprit « patchwork » en assemblant différents triangles de mêmes tailles.

Pour le dessous du plaid, j’ai utilisé un molleton tout doux et bien épais acheté à Paris en 2013 lors du Salon Créations et Savoir-Faire au stand France Duval Stalla.

Voici le résultat:

DSC_0038

FullSizeRender-3

FullSizeRender-6
DSC_0026                   Dur dur parfois de prendre des photos quand deux petits lutins se plaisent terriblement sur leur nouveau plaid et qu’ils en ont décidé autrement! 🙂

DSC_0033

DSC_0041

Résultat: le patchwork ça prend du temps et demande du travail. Le mien est plutôt très simple mais il m’a déjà pris pas mal de temps mais surtout de minutie et de concentration, car pour que tout coïncide au moment d’assembler et de coudre, il faut être très précis.

Les tissus colorés viennent du site Linnamorata et les gris à pois de chez Mondial Tissus.

En tout cas ce qui est sûr c’est que les enfants l’ont adopté!

A bientôt!

Pauline

Des sacs à dos en veux-tu en voilà

Me revoilà à coudre des sacs à dos. Je me demande bien combien j’en ai réalisé jusqu’à aujourd’hui. Pas loin de vingt je pense. Mais je ne suis pas démotivée pour autant puisque je viens d’en terminer trois. L’un est pour Malo, le deuxième pour Céleste et le troisième pour la petite-fille de mon amie.

Au prochain sac à dos, j’ouvre ma boutique spécialisée!

Comme à chaque fois, j’ai fait d’abord un patron dans du papier journal en y intégrant mes exigences:

  • un sac à dos plutôt petit ( les trois loulous viennent d’avoir un an seulement)
  • une fermeture éclair en haut plutôt qu’un rabat
  • une grande poche intérieure
  • des bretelles ajustables et matelassées (pour le confort)

Une fois ce travail terminé, je me suis attelée à la décoration du sac. j’avais déjà décidé qu’elle serait faite avec des têtes d’animaux. J’ai donc crayonné plein de dessins en m’inspirant de modèles vus dans des livres ou sur Internet. Une fois le motif choisi, je l’ai adapté à la taille du sac et j’ai fait un patron pour chaque élément. A ce propos je tiens à dire que le bête papier journal est un outil fantastique et pas cher pour faire ce genre de choses. Entre autre pour tirer des lignes droites!

Puis je me suis mise à la couture proprement dite. Pas de problème particulier à ce sujet si ce n’est que la réalisation des sacs prend du temps.

Voilà le résultat.

Les deux sacs pour les jumeaux:

IMG_6445

 

Malo et son sac « petit mouton »

IMG_6442   IMG_6440

DSC_0036  DSC_0037

DSC_0038 (2)  DSC_0039

 

Céleste et son sac « éléphant »

IMG_6435   IMG_6434

DSC_0032   DSC_0033

DSC_0034   DSC_0035

 

Le petit sac pour Moïra:

IMG_1881   IMG_1884

 

Et dans les détails:

IMG_1882         IMG_1883

 

Bonne semaine!

Petits cadeaux

J’aime offrir des cadeaux ( vous aussi sûrement). Parfois ce sont des petites attentions à l’occasion d’une invitation, parfois c’est par plaisir, comme ça, pour rien.

Dernièrement, mon amie Huguette m’a apporté un grand sac plein de livres qui appartenaient à ses petits-enfants. Devenus grands ces derniers ont décidé de se débarrasser de ceux qui ne sont plus pour leur âge. Ces livres sont précieux. Ils font partie de la collection « Ecoledesmax »,  une collection d’histoires  savoureuses, originales à souhait et amusantes. Mes petits-enfants en sont donc les heureux bénéficiaires et moi la conteuse attitrée. Quentin et Robin les apprécient tout particulièrement.

Pour  remercier Lina et Elias de leur geste sympathique, je leur ai acheté des livres  (pas très original j’en conviens) dans lesquels j’ai glissé des marque-pages réalisés avec mes dix doigts et ma machine à coudre. Je les ai voulu avec des breloques qui pendent au bout d’une bande de tissu.

Vous dire que la réalisation de ces petites choses est facile serait mentir. Les chaussures et le pantalon décoratifs, sont tellement petits que ce n’est pas facile de coudre les pièces à la machine. Je pense que le résultat serait aussi rapide si on cousait tout ça à la main!

Pour réaliser ces marque-pages voilà comment j’ai procédé.

Pour la breloque, j’ai tout d’abord dessiné plein de petits motifs. Par exemple, des mains, des pieds, des têtes  rigolotes, des vêtements, un crayon, une pomme, une poire, des moustaches …bref tout ce qui vous passe par la tête. Laisser aller votre imagination! Puis j’ai fait mon choix parmi tous les dessins réalisés et j’ai reporté le motif sur le tissu. J’ai inséré quelques centimètres de croquet ( du cordonnet, ou un ruban fin, du coton font très bien l’affaire) avant de coudre tout autour. Ne pas oublier de laisser une petite ouverture pour pouvoir retourner l’objet!

Pour le marque -page proprement dit, j’ai assemblé quelques bandes de tissu pour former un rectangle de 7 cm de largeur sur une hauteur de 13 cm environ.  J’ai plié ce « patchwork » en deux sans oublier d’insérer le cordon de l’objet décoratif.  Une couture tout autour ( sans oublié la petite ouverture!), une surpiqûre pour faire joli et c’est fini!

Vous voulez voir le résultat?

IMG_1837                    IMG_1835

IMG_1838 IMG_1839

Voilà un petit cadeau original. Le bénéficiaires ont été enchantés, à ce qu’ils m’ont dit.

A bientôt

Marie-Claire