Fin d’année…

Au début du mois de juillet, l’année scolaire a pris fin pour mon fils aîné. Bonne nouvelle, c’était pour lui le début des vacances d ‘été! Qui dit fin d’année scolaire, dit petit présent à bricoler et à offrir à la maîtresse d’école.

Pour une fois, on s’y est pris assez en avance pour bricoler et préparer ce qu’on avait envie de faire. On a décidé avec mon fiston de peindre un sac en coton et de réaliser un kit de survie pour sa maîtresse. Voici les images les créations d’Enzo:

DSC_0143

Sac en coton Bio acheté à Coop brico / feutre noir spécial textile

DSC_0144

 

Plein de petits objets et petites gourmandises pour le kit de survie de la maîtresse achetées à la Migros. Minis stabylos / Gommes / Mini ciseaux/ Post it / Crayon / Stylo / Trombones / Bonbons et caramels / Mini scotch / Mini agrapheuse.

Nous avons glissé le sac au fond d’un bocal à confiture, puis Enzo a rempli l’espace restant avec les petits objets.

DSC_0150

DSC_0151   DSC_0152

Une petite étiquette imitation « cahier d’école », un petit mot gentil et le tour était joué!

Pour la maîtresse du co-emseignement qui s’occupe d’eux quelques heures par semaine, on a réalisé un bocal à confiture avec à l’intérieur, des bougies à réchaud, décorées de masking tape. Malheureusement nous avons fait cela un peu à la hâte et j’ai omis de prendre une photo. Toutes mes excuses!

Voilà pour les petites bricoles de fin d’année, en route pour l’année suivante mais avant cela….. on profite des vacances!

A bientôt!

Pauline

 

Une robe pour moi

J’avais acheté il y a déjà plusieurs mois (des années?) le livre « J’ose coudre ». Je trouvais quelques modèles intéressants. Par  exemple, la robe vintage.

Unknown

 

J’avais un tissu sympa de couleur rouge foncée avec quelques motifs jaunes. Je ne me rappelle plus d’où vient ce tissu.

Je me suis donc lancée. J’ai d’abord décalqué le patron, travail fastidieux mais qu’il faut bien faire. J’ai choisi la taille 38 en espérant qu’elle serait la bonne vu que je ne connaissais pas encore les patrons de cette créatrice. J’aurais dû faire une toile. C’est ainsi que procèdent les vraies professionnelles! Mais je vous avoue être assez flemme de ce côté-là. Quand j’ai envie de me coudre un vêtement je veux le faire au plus vite. Alors faire une toile ça prend vraiment trop de temps!

Le patron est bon. Je n’ai pas eu de problèmes particuliers pour faire ce modèle. Par contre, la jupe est légèrement froncée et je devrais savoir que ça ne me va pas du tout. J’avais l’air d’un vase à fleurs, étroit en haut et rond en bas. J’ai décousu la jupe et j’ai fait des plis sur le devant et des pinces au dos. Ainsi elle me va beaucoup mieux.

Voyez plutôt:

IMG_6273   IMG_1731

IMG_1735

Sur cette franche rigolade je vous dis bon dimanche!

Marie-Claire

Le temps des chapeaux

La canicule est arrivée et les jolies têtes doivent se protéger.

J’avais envie de faire un bob pour Malo. Pauline était plutôt habituée à mettre des casquettes à ses garçons . Elle était donc plutôt contente de faire l’essai d’un autre modèle de couvre-chef.

Petit Citron est un site qui offre gratuitement des patrons pour bébés, enfants et adultes. J’y ai trouvé un patron de bob.

 

J’ai choisi un tissu brun qui vient de mes réserves et une doublure rayée beige-brune, dont l’origine est mystérieuse.

Ce modèle est facile à réaliser à condition de bien respecter le droit-fil de chaque pièce à couper.

Il m’a fallu une petite heure pour réaliser ce bob. C’est vous dire comme le modèle est facile.

DSC_0142  DSC_0143

Le chapeau porté par mon craquant petit Malo:

  DSC_0135  DSC_0136

Bonnes vacances!

 

Marie-Claire

 

Petit Paul

Un petit jour avant le premier jour de l’été, on a eu le grand bonheur d’accueillir un nouveau petit filleul dans la famille! Nos amis Céline et Julien ont eu un petit bébé trop trop mignon prénommé Paul. Mon chéri a eu la bonne surprise d’être choisi comme parrain. Comme il n’est pas franchement adepte de couture (!!!) c’est moi qui ai fabriqué des petits cadeaux pour ce petit coeur.

Tout d’abord la traditionnelle trousse avec le prénom

IMG_7729

DSC_0129

 

J’ai décidé de la faire assez grande (30cm/25cm) pour que la maman puisse y glisser pampers et lingettes. J’ai utilisé un tissu « oiseaux » que j’adore et que j’ai utilisé pour les décos de la chambre de Malo. L’intérieur de la trousse est un coton blanc avec des étoiles argentées provenant de chez Mondial Tissus.

Ensuite j’ai cousu un doudou éléphant tout doux dans les mêmes tons et tissus

IMG_7730

DSC_0123

 

DSC_0119

 

J’ai ensuite cousu un tout petit pantalon taille 1 mois en coton rouge sweat tout doux que Paul pourra porter tout de suite

 

IMG_7732

Pour finir, un petit « Tote Bag » en coton Bio ou j’ai peint un petit lapin ainsi que son prénom.

IMG_7736

 

Voilà pour Paul! Mais je n’ai pas oublié la maman non plus! J’ai peint un petit sac spécialement pour elle avec un texte qui lui va si bien ! 🙂

DSC_0133

 

DSC_0138

 

Voilà c’est fini pour aujourd’hui!

J’ai enfin les vacances et je me réjouis d’avoir encore plus de temps pour coudre et bricoler. J’ai plein d’idées en tête mais encore plus depuis 2 jours, car j’ai eu l’énorme bonheur de recevoir la confiance d’une de mes meilleures amies, qui m’a fait l’honneur de me demander comme marraine! Autant dire que je suis toute folle et que je me réjouis de me retrouver derrière mes pinceaux et ma machine à coudre!

A bientôt et belles vacances!

Pauline

 

Le sarouel maudit

J’avais envie de faire un sarouel pour ma petite fille Céleste. Je n’aime pas particulièrement ce genre de vêtement mais j’avais vu un modèle dans le livre « Les irrésisitibles à coudre » que je trouvais très joli. On ne peut pas dire qu’il avait vraiment le style sarouel qu’on reconnait en raison de son entrejambe qui touche presque le sol, non, celui du livre était juste très froncé avec une ceinture haute fermée de côté par des boutons.

Capture d’écran 2015-07-08 à 09.43.35               88440740_p

J’ai choisi un tissu viscose de couleur gris-bleu avec des points noirs. Je ne suis plus très sûre mais je pense qu’il vient de tissus.net

J’ai décalqué le patron, coupé le tissu et assemblé les morceaux avec des coutures anglaises (je les aime beaucoup celles-là, je trouve que l’arrière est plus propre et, en plus, ça évite les effilochages).

Quel bonheur de coudre quand tout s’emboîte parfaitement et que le travail avance sans anicroche!

C’était sans compter sur le cruel moment de l’essayage! Là, toute ma satisfaction du travail accompli est retombée comme un soufflé. Le sarouel si joli dans le livre n’avait, en réalité que des défauts!

La ceinture haute ne tenait pas sur le corps d’une petite fille de 1 an. Le pantalon tombait donc sur les pieds.

La longueur de l’entrejambe était un peu trop courte. Quand on porte des couches c’est important.

Le modèle n’avait aucune allure sur ma petite Céleste, quoique à carnaval il aurait fait tout son effet.

J’ai donc remis l’ouvrage sur le métier et essayé de corriger le monstre.

J’ai allongé l’entrejambe.

J’ai posé un élastique à la taille.

J’ai diminué les fronces.

J’ai mis une « ceinture » matelassée aux chevilles, soulignée par quelques lignes de couture.

IMG_1617        IMG_1616

IMG_1621   IMG_1629

Au final, le sarouel est « portable » mais pas vraiment génial.

A bientôt

Marie-Claire