A l’aise Blaise!

S’il y’a bien une choses pour laquelle je n’aime pas dépenser trop d’argent c’est les pyjamas pour mes garçons! Ils coûtent souvent assez chers et sont pratiquement tous à l’effigie de la star du moment : Cars! Si ce n’est pas ce dernier, c’est Mickey, Winnie l’ourson, ou alors des têtes de mort! Inutile de préciser que j’ai une sainte horreur de tout ça et que j’essaie un maximum de les tenir hors de ma maison!

C’est la raison qui m’avait poussée l’été passé déjà, à faire des pyjamas home-made pour Enzo! Ils ont été portés à de nombreuses reprises et ne sont donc plus en assez bon état pour y tenir une place ici!

Par contre j’en ai cousu un dernièrement pour Robin que je vous montre aujourd’hui!

 

 

 

 

DSC_0149

Un petit pyjama d’été, tout doux et tout moelleux!

Pour le bas, j’ai utilisé le patron du bloomer dans le superbe livre des Intemporels pour enfants en taille 2 ans. Je l’ai coupé dans un jersey couleur crème et j’ai mis un bord côte rouge au niveau des cuisses. J’ai simplement mis un élastique à la taille. Le modèle est bien ample, ce qui rend ce petit short très agréable!

DSC_0163

 

Pour le haut j’ai fait encore plus simple! J’ai acheté un petit t-shirt en coton Bio dans un grand magasin et je l’ai customisé avec de la peinture pour tissus. J’ai dessiné moi-même le motif sur une feuille et j’en ai fait ensuite un chablon.

DSC_0162

DSC_0161

Au final, ce petit pyjama me plaît beaucoup et Robin semble s’y plaire dedans! Le côté un peu bouffant du short rend les petits cuissots de mon bébé encore plus appétissants!

Verdict: Il y ‘en aura d’autres des pyjamas, c’est certain!

DSC_0155    DSC_0152   DSC_0158

 

A bientôt pour une petite cousette pour moi cette fois-ci!

Pauline

Waldorf, vous avez dit Waldorf?

La poupée Waldorf connaît un immense succès. Nombreuses sont les personnes qui en confectionnent pour le plus grand bonheur des enfants. Il suffit d’aller sur Internet pour se rendre compte de ce succès phénoménal.

Mais pourquoi appelle-t-on ces poupées ainsi et qu’ont-elles de si particulier?

Pour le comprendre il faut se tourner vers Rudolf Steiner (1861-1925).  Ce philosophe et professeur est le créateur de célèbres écoles en Europe et ailleurs. En 1919, à la suite de conférences auxquelles assistent des ouvriers de l’usine de cigarettes WaldorfAstoria, à Stuttgart (D), Steiner est sollicité pour créer une école dans laquelle serait pratiquée une pédagogie principalement ancrée sur les aptitudes psychiques permettant de mettre en oeuvre de nouvelles idées pour l’organisation de la vie sociale.

La première « Libre école Waldorf » (d’où le nom de la poupée!) est inaugurée le 7 septembre 1919. Elle accueille essentiellement les enfants de ces familles ouvrières.

Rudolf Steiner attache une importance particulière à l’imagination. Loin des théories toutes faites, des modèles préétablis, des règles figées, il cherche à susciter chez l’enfant l’envie de créer et d’inventer. Il lui donne l’occasion de se découvrir. Pour Steiner, la poupée est l’objet privilégié.

« L’enfant doit pouvoir exercer son imagination qui aspire à rencontrer quelque chose de mobile. La poupée est une image de l’être humain. Quand l’enfant joue avec elle, il s’y identifie.  C’est le jouet qui éveille et anime le plus, dans l’imagination d’un être humain en développement, sa propre forme en devenir » (Rudolf Steiner).

La fameuse poupée Waldorf, a été inventée par des pédagogues de l’école Steiner. Ils prétendent qu’elle apporte à l’enfant « une image originelle non figée de l’humanité. Toute l’imagination de l’enfant peut se développer, en même temps que croissent ses capacités à compléter ou à se représenter ce qui « manque à la poupée ».

Quelles sont les particularités de la poupée Waldorf?

– Sa taille tout d’abord. Les poupées ont des grandeurs différentes selon l’âge de l’enfant.

– Son visage. Il est plutôt suggéré, afin de permettre à l’enfant de faire vivre sa poupée à sa manière.

– Son corps. Il est de forme simple. Il est doux, mou et ses membres sont mobiles.

« Les formes des poupées Waldorf sont seulement suggérées et n’enferment pas l’imagination dans des contours précis. L’enfant aura ainsi intérieurement une vie bien plus active qu’avec une prétendue belle poupée aux contours rigides et achevés » (R. Steiner).

Après ces doctes explications, il est temps de vous présenter MES poupées Waldorf. J’en ai fait une à chacun de mes petits-enfants. Pour les raisons expliquées ci-dessus, elles ont des grandeurs différentes en fonction de l’âge de mes petits loulous. Laura, qui est l’aînée, a la plus grande, Enzo et Quentin, la moyenne et Robin deux petites.

Enzo et Laura ont déjà changé les habits de leur poupée. Enzo m’avait demandé tout de suite de faire un pyjama à la sienne pour qu’elle puisse aller au lit!  Quant à Laura, elle lui a mis un ancien vêtement de Blanche-Neige que j’avais confectionné pour une autre poupée.  Ce petit détail prouve que  la théorie de Steiner n’est pas fausse.  Ils inventent plein d’histoires avec leurs poupées. Mais ça, on le savait déjà, non?

Les poupées de Robin et de Enzo

IMG_1951

 

IMG_1957

 

IMG_1956

 

 

 

Les poupées de Laura et de Quentin

IMG_1829

 

IMG_1818ter

 

 

Pour Nina et Elias

Huguette et Bernard sont des amis de longue date. Je les aime énormément pour leur générosité et leur gentillesse. Ils ont quatre petits-enfants. Les deux aînés sont déjà des adultes, alors que les plus jeunes ont l’âge de mes petits-enfants. J’ai beaucoup de plaisir à leur confectionner des objets de toutes sortes.

Voici les dernières fabrications faites à leur intention.

Pour Nina, un sac d’artiste. On en voit beaucoup de semblables sur les blogs. D’ailleurs, Pauline avait montré, sur ce blog-ci, celui qu’elle avait confectionné pour son fils.

Personnellement j’ai opté pour un format plus petit qu’habituellement.

J’ai fait des broderies sur le devant et l’ai décoré.

IMG_5077

Le sac peut contenir un bloc à dessin de format A5.

IMG_5079

Le sac est en trois parties, dont l’une se rabat sur l’autre à l’aide de boutons pression.

IMG_5082

Une petite poche, qui se ferme par un « Velcro » peut contenir du matériel tel que ciseaux, gomme et taille-crayon.

IMG_5080

 

——————————————————————————————————————————-

Voici le célèbre « tapis » pliable pour voitures que j’ai fait pour Elias.

Une application et de la broderie décorent le devant.

IMG_5075

Voici le tapis en détail avec ses décorations appliquées.

IMG_5070

IMG_5072

« P » pour « Parking ». Ce sont des poches dans lesquelles ont peut glisser les voitures.

IMG_5071

Le sac se divise en trois parties. La dernière se rabat sur la deuxième puis sur la troisième à l’aide de bandes « Velcro ».

IMG_5074

La troisième partie se transforme en sac pour ranger les petites voitures.

IMG_5086

 

Mon petit mannequin

Ma fille Pauline m’a dit que c’était fort dommage que, dans mon dernier message, Laura ne porte pas les robes  présentées.  » Ce serait tellement plus joli », m’a-t-elle dit.

Elle a raison.

Je me suis donc empressée d’aller chez ma petite-fille et de la prendre  en photo (euh… c’est plutôt mon mari le photographe) avec lesdites robes. Laura était ravie de jouer au mannequin. Dans le jardin, avec le soleil,  ce fut un bon moment!

 

IMG_5120

 

IMG_5123

IMG_5122

 

 

IMG_5112

 

 

IMG_5111

 

IMG_5115

Des trousses par-ci, des trousses par-là…

Il faut que je vous avoue, je suis une grande fan de trousses! J’en ai besoin pour tout et pour ranger les moindres objets de la maison, cela pour toute ma famille!

Des trousses de toilettes, des trousses à maquillage, des trousses à crayons, des trousses à bijoux, des trousses à bobos, des trousses à pampers et lingettes,… Bref, des trousses à TOUT!

J’adore les coudre car c’est rapide, simple et très ludique!

J’en ai déjà fait des dizaines et des dizaines car c’est un objet que j’aime également beaucoup offrir!

Voici un petit échantillon des trousses de la maison:

 

 

DSC_0059

DSC_0060                      DSC_0061

DSC_0062     DSC_0063

 

A très vite pour une nouvelle série de trousses!

Pauline