Des robes pour Laura

Pour l’instant, je n’ai qu’une seule petite-fille. J’aime beaucoup  lui confectionner des habits.  Je le fais d’autant plus volontiers que Laura aime les robes et les jupes et apprécie quand je lui en confectionne. Quelle chance d’avoir une petite-fille comme ça!

Mes trois autres petits-enfants n’en prennent nullement ombrage; Ils ne tiennent pas particulièrement à mettre ce genre de vêtements! Une exception toutefois: quand il s’agit de se déguiser.  Là on se dispute la robe de princesse ou l’ensemble du chaperon rouge. A mes petits mecs, je privilégie la fabrication de casquettes, des bobs ou des pantoufles. Ainsi il n’y a pas de jaloux!

J’ai plusieurs fois testé les vêtements issus du livre de couture de  « Grains de maïs ».  Tuniques, manteaux et pantalons ont été déjà réalisés. Je trouve les modèles très originaux et bien expliqués.

Cette fois-ci j’ai réalisé la robe  » Alhena ». Elle est faite avec un tissu blanc à l’origine mais que j’ai teint en rouge. J’ai rajouté des rubans à nouer dans le dos car je trouvais l’ouverture un peu grande.

Quant à la tunique jaune, c’est la « Phekda » modifiée.  J’avais rallongé le patron dans l’intention d’en faire une robe. Total, c’est une tunique! Je n’avais pas réalisé que ma petite Laura avait bien grandi! C’est pas grave, une tunique c’est bien aussi.

Quand ma petite-fille l’a vue, elle a voulu tout de suite la porter, très fière de sa nouvelle acquisition.  Erreur fatale.

Car ce jour-là, Laura avait souhaité peindre un petit poney en porcelaine. Un grand tablier couvrant la tunique, elle s’était mise au travail. Jusque-là, pas de problème. Mais quelque temps plus tard, alors qu’elle avait terminé son oeuvre et enlevé le tablier, elle voulut vérifier si la peinture était sèche. Un petit doigt posé brièvement sur le poney, a glissé sur l’habit. Total: une  belle tache sur le devant!  Malgré un rapide savonnage, rien ni fit. La peinture pour porcelaine, c’est du tenace, croyez-moi! Cette maudite tache me semblait grandir à vue d’oeil. Je ne voyais qu’elle. Du coup, j’ai improvisé un « cache-tache » sous forme de fleur en tissu, de la même couleur que la tunique

C’est comme dans la vie, un pépin en couture nous oblige à composer,  à faire fonctionner notre imagination, à trouver des idées et des trucs, à inventer. Le résultat est rarement nul, bien au contraire…Alors, ratons en choeur!

Capture d’écran 2013-05-28 à 08.19.08

IMG_5058

IMG_5062

IMG_5067

IMG_5056

IMG_5065

IMG_5064

One thought on “Des robes pour Laura

  1. Hi hi! Tu m’as fait bien rire avec ton nouveau slogan: « ratons en choeur! »

Comments are closed.