voyage, voyage…

Nous avons pris l’habitude de faire chaque année une sortie familiale avec nos enfants et petits-enfants. Une vraie course d’école, discutée et préparée longtemps à l’avance mais tenue secrète pour les enfants.

En général nous profitons du congé de l’Ascension pour partir.  Nous sommes allés deux fois à Paris, en bus tout d’abord puis en train.

Cette année, notre projet est tout à fait extraordinaire.

Constatant, qu’en grandissant, nos petits-enfants s’adonnaient avec plaisir aux constructions LEGO, nous avons décidé d’aller à Billund (DK) où se trouve le parc LEGOLAND. Trois de nos petits prendront l’avion pour la première fois.

Enzo qui n’apprécie pas beaucoup les surprises en est informé mais il doit tenir sa langue et ne rien révéler à ses cousins. Les grands s’organisent, écrivent, téléphonent, font des réservations…bref, on s’enthousiasme. En plus du parc LEGO nous prévoyons de visiter la capitale, Copenhague.

Quelques jours avant notre départ, me vient l’idée de confectionner  à mes petits chéris des sacs « bananes ». Je pense qu’ils seront très utiles et bien pratiques. Mais le temps à disposition est court, il me faut « barder » et passer rapidement à l’action.

Je choisis un tissu épais, genre jeans, bleu pour les garçons et rose pour la fille ( pas terrible mon idée, j’en conviens, au moment où les recherches sur les théories du genre font débat).

Les sacs n’ont pas du tout l’allure d’une banane. Ils sont faits à partir de 2 rectangles coupés aux angles inférieurs, dont le devant est en 2 morceaux pour poser la fermeture-éclair.  Je prévois une petite poche à l’arrière. Après avoir préparé les pièces de l’extérieur du sac, je  coupe la doublure sur le même modèle que l’extérieur du sac. Première couture machine: la pose de la fermeture-éclair sur les 2 morceaux du devant. Ceci fait, je passe à la décoration du devant. J’y couds un coeur, écris leur prénom au feutre indélébile et ajoute quelques décorations et broderies. Sur le dos j’écris « Billund, 2013 ». Je couds les côtés du sac, sans oublier d’y insérer la ceinture, et le fond. Je fais de même avec la doublure et l’enfile dans le sac.   Quelques points à la main à hauteur de la fermeture-éclair pour la fixer et l’affaire est jouée.

Laura m’avait proposé, il y a quelques mois, de mettre une adresse sur l’objet confectionné.  Faut dire qu’elle avait été très peinée d’avoir perdu un doudou que je lui avais fait. J’avais trouvé l’idée intéressante.  Je me suis donc hâtée de faire encore des étiquettes avec leurs adresses que j’ai fixées près de la ceinture.Voici le résultat, quelques heures  avant le départ.

IMG_4350 IMG_4349 IMG_4348

2 thoughts on “voyage, voyage…

Comments are closed.